L'évènement

ROOMn, est la seule rencontre d’affaires qui rassemble pendant 3 jours 800 participants au profit du déploiement digital de l’entreprise. 

Interview Guy MAMOU-MANI, co-président d'Open

Publié le par Paloma SIGGINI

Guy Mamou-Mani, co-président d’Open : ROOMn est l’un des rares évènements en France vraiment centré sur la transformation numérique. 

Vous avez enregistré de très bons résultats financiers pour le premier semestre 2016 (+7.8% du CA). A quoi attribuez-vous cette croissance ?

L’une des raisons essentielles est l’évolution réussie de notre positionnement. Nous sommes à un moment crucial de la transformation digitale du pays et nos clients (entreprises et institutions) doivent gérer leur transformation numérique tout en tenant compte de leur existant. Pour cela, ils ont besoin de nouveaux partenaires qui les accompagnent dans cette double mission. Open œuvre à la réconciliation du digital et de l’Informatique. La transformation numérique doit avoir une base IT mais ne peut se faire sans les métiers qui représentent près de 40% des dépenses IT. 

C’est un positionnement assez innovant dans le monde des ESN (Entreprises de Services du Numérique) où la plupart de nos concurrents ont choisi soit de rester uniquement sur l’IT soit au contraire d’arrêter l’informatique.

Comment êtes-vous organisé en interne ?

Nous avons décidé de créer cinq agences digitales qui s’adressent aux métiers mais qui travaillent avec l’IT: Mobilité et géolocalisation ; Big Data; e-commerce (ces deux dernières activités se sont renforcées avec l’acquisition en mars 2016 de Lateos) ; IoT et maintenant la Web agency avec le rachat de LaNetscouade. Ce rapprochement nous permet d’intégrer 45 spécialistes de la communication digitale ayant une forte assise technologique. Il nous manquait cette brique dont nous allons valoriser le savoir-faire. D’autant plus que Benoit Thieulin, le fondateur de La Netscouade, devient directeur de l’innovation d’Open. Benoit est très respecté dans le monde de la transformation digitale. Il va nous aider à porter le discours. 

Un exemple de cette convergence ? 

Le concept du FastLab qui permet de réaliser des projets innovants en moins de six semaines. Il s’agit de réunir des équipes projet multidisciplinaires dans un même lieu en mettant à leur disposition les dernières technologies et des experts digitaux et méthodologiques. Les premiers projets ont donné de très bons résultats. 

Dans ce contexte, quelle est votre vision de ROOMn ?

ROOMn est intéressant d’abord par son positionnement. Il n’y a pas beaucoup d’évènements en France vraiment centré sur la transformation numérique. Mais surtout, il est important qu’un maximum de personnes sachent que la transformation numérique est impérative et qu’elle marche ! Les POC, les expérimentations, c’est bien mais ça suffit ! Désormais il faut de la réalité, du concret. Avant il fallait convaincre, maintenant, les entreprises doivent y aller et ROOMn peut aider à faire passer le message en axant le discours non plus sur le pourquoi mais sur le comment.

JE TWEETE ! 

A découvrir sur #ROOMn2017