L'évènement

ROOMn, la rencontre d’affaires incontournable qui rassemble pendant 3 jours 800 participants engagés dans la mobilité et la transformation digitale des entreprises. 

Entretien avec Paul-Olivier GIBERT, Président de l'AFCDP

Publié le par Paloma SIGGINI

L’AFCDP organise le 25 janvier 2017 la 11ème édition de l’Université des CIL. 

Quelques mots sur l’Association française des correspondants à la protection des données à caractère personnel ? (AFCDP)

L’AFCDP est une association qui existe depuis 2004. Elle a été créée après la modification de la loi informatique et Libertés qui a officialisée la fonction de CIL. Le but de l’AFCDP était de constituer un espace commun d’échanges, de dialogue et de rencontre pour les Correspondants Informatique et Libertés. Aujourd’hui l’association compte 650 organisations adhérentes et 1900 membres qui participent aux travaux. Elle est représentative de la diversité des organisations françaises avec des grands comptes mais également le milieu associatif, hospitalier, les PME… Diversité aussi dans le profil des membres puisqu’outre les CILs, on trouve des DPO (Délégués à la protection des Données), des juristes et avocats, des spécialistes des ressources humaines, des informaticiens…

Quelles sont les principales activités de l’Association ?

Elles sont nombreuses. L’AFCDP est un centre d’échange de bonnes pratiques et de ressources. Nous avons des groupes de travail transversaux et des groupes régionaux qui se réunissent régulièrement. Nous organisons en moyenne une réunion par semaine à Paris et en province. L’université AFCDP en janvier regroupe pour sa part près de 500 personnes. Nous produisions aussi beaucoup des livrables à destination des membres comme par exemple, une version annotée du RGDP afin d’aborder plus facilement le règlement. Nous avons également produit un document pour expliquer comment faire une présentation du règlement devant le CODIR. Nous avons réussi à créer une atmosphère d’entraide entre des personnes qui ont des problématiques communes à traiter.

Les objectifs dans les prochains mois ?

L’AFCDP va essayer d’accroitre sa visibilité pour faire face à l’arrivée de nouveaux membres. En effet, avec la création du statut de DPO, l’association va sans doute connaitre une forte croissance. Les prochains axes portent sur l’accompagnement des adhérents vers cette fonction de DPO mais aussi vers l’accueil des nouveaux DPO et qui ne se connaissent pas. Nous proposons notamment des informations pour les gens qui vont designer le DPO comme les mandataires sociaux. Et bien sûr nous continuons à travailler avec les RSSI. Ce sont des univers proches et les points de recoupement sont évidents.

JE TWEETE ! 

A découvrir sur #ROOMn2018