L'évènement

ROOMn, la rencontre d’affaires incontournable qui rassemble pendant 3 jours 700 participants engagés dans la mobilité et la transformation digitale des entreprises. 

3 questions à Benoît Thieulin, Directeur de La Netscouade et Directeur Innovation d'Open

Publié le par Paloma SIGGINI

Votre sujet phare cette année est l’entreprise Plateforme. Le concept interpelle voire intrigue. En quelques mots comment le définir ?

Nous vivons sur les coups de butoir de la révolution numérique, une transformation sans précédent, globale, de l'économie et de la société. Dans cette mutation tant technologique que culturelle, sociale et politique, les grands disrupteurs que sont les GAFAS ou les BATX, ont eux-mêmes créé leur modèle : celui des plateformes. Lorsque j'étais président du CNNUm, nous avions tenté de les définir ainsi : "une plate-forme est un service occupant une fonction d’intermédiaire dans l’accès aux informations, contenus, services ou biens édités ou fournis par des tiers. Au-delà de sa seule interface technique, elle organise et hiérarchise les contenus en vue de leur présentation et leur mise en relation aux utilisateurs finaux. A cette caractéristique commune s’ajoute parfois une dimension écosystémique caractérisée par des relations entre services convergents".
Ce modèle est-il immuable ou marque-t-il une simple étape de la transformation numérique du monde ? Est-il universel au point de pousser les acteurs traditionnels à l'adopter ou à s'en inspirer ?

Ancien Président du Conseil National du Numérique, Fondateur de la Netscouade, Co-doyen de l'École du management et de l'innovation de Science Po… vous êtes une figure marquante du Digital en France. Qu’est ce qui a changé depuis 5 ans ?

Le numérique n'est plus un secteur parmi d'autres mais une transformation générale du monde. Ainsi, c'est une révolution anthropologique et culturelle, presque plus que technologique, même si la technologie demeure son levier.
La querelle des anciens et des modernes est désormais derrière nous : les geeks ont gagné ! En revanche, les enjeux sont bien plus considérables qu'auparavant et les perspectives d'évolution que favorise le numérique, ouvrent des perspectives bien plus larges qu'avant : le numérique peut aussi bien libérer qu'asservir, détruire que créer, favoriser l'empowerment des individus que leur contrôle sans précédent. D'où le besoin de mieux penser le numérique et les choix économiques, politiques et sociaux qu'il peut induire.

Et pour les 5 prochaines années, quels sont les enjeux majeurs que devront relever les entreprises ?

Aucun secteur ne sera épargné pas la transformation numérique du monde. Ne pas perdre ce qui fait leur valeur, tout en changeant tout le reste : RH, orga, modèle d'affaires, marketing, et bien sûr Data-IA-blockchain qui ouvrent un cycle d'innovation sans doute encore plus vertigineux que celui ouvert par l'arrivée d'internet au milieu des années 90....